Dernières news

août 4

Written by: denis
04/08/2022 23:48  RssIcon

 

 

C’est avec stupeur que nous avons appris le décès de notre ami Xavier, survenu tôt dans la matinée du jeudi 21 juillet. Cette nouvelle tout à fait inattendue nous a fait à tous l’effet d’un choc !

Xavier avait 59 ans.

Ses obsèques se sont tenus le mercredi 27 juillet en début d’après-midi à l’Athanée de Grasse où une cérémonie religieuse avait été organisée en présence de sa famille venue de Belgique et de celle de son ex-compagne, Dominique, venue de Corse, dont elle est originaire et où elle passait ses vacances, en compagnie de leur fille unique, Oriane.

Ses ami(e)s étaient aussi là et notamment la plupart de ses compagnons de longue date, avec lesquels il a cofondé l’association « coldevence.com », Pierre, Patricia, Brice, Denis (Patrick n’avait pu faire le déplacement en raison de sa maman souffrante), et quelques-uns de ceux qui ont rejoint l’aventure un peu plus tard, Christophe, Laurent et Olivier notamment. Jean-Paul, pour sa part, n’avait pas pu se libérer, pour raison professionnelle. Julien, le fils de Pierre, qui connaissait Xavier depuis tout bébé, était aussi présent, aux côtés de Stéphanie, sa compagne et leur petite fille, Ambre. Egalement présent, John, le frère de Pierre qui a bien connu Xavier, ainsi que quelques autres amis qui avaient fait le déplacement.

La salle avait du mal à contenir toutes les personnes présentes.

La cérémonie a donné lieu à des moments particulièrement chargés en émotions, notamment quand Oriane, 17 ans, après avoir partagé avec l’assistance un diaporama, a évoqué son papa dans un témoignage bouleversant. Elle était soutenue par sa maman. Un des cousins de Xavier a également pris la parole pour un hommage appuyé.

Inutile de préciser que les yeux étaient rougis et les joues humides de larmes.

Le convoi mortuaire s’est ensuite rendu à Vidauban, dans le département du Var, où une nouvelle évocation du défunt a été partagée avec les personnes présentes, sur une des musiques que Xavier appréciait tout particulièrement. Il a été donné la possibilité à celles et ceux qui le souhaitaient de déposer des messages à même le bois du cercueil à l’aide de feutres mis à disposition.

L’officiant des pompes funèbres a ensuite invité l’assistance à se retirer alors que le cercueil était conduit dans un autre local où il allait être procédé à la crémation.

Il va nous falloir du temps pour digérer la disparition de notre ami.

Nous souhaitons ici lui rendre hommage, en évoquant quelques traits de sa personnalité attachante.

Pierre et Xavier avaient fait connaissance au tout début des années 80 sur la région niçoise.

C’est la musique qui les a d’abord rapprochés, tous deux, jouant chacun de leur côté dans des groupes amateurs. Pour Xavier, c’était les claviers, pour Pierre, la guitare. Xavier comme Pierre, outre le fait de se produire sur scène et de donner des petits concerts ici et là, ont eu l’opportunité de composer des musiques et de produire chacun de leur côté un album (Et je dois dire, et pour l’un et pour l’autre de très bonne qualité !). Mais ils ont surtout très rapidement découvert que l’un et l’autre s’intéressaient de très près à la question des OVNIs, un point d’affinité supplémentaire, et pas des moindres. Dès lors, leur amitié était scellée, et ils n’allaient plus se perdre de vue, et même mieux, se fréquenter assidument ce qui n’allait pas tarder à les amener à vivre bien des évènements singuliers, notamment sur le site du col de Vence. A titre personnel, j’ai rencontré ces deux lascars au tout début des années 90, et on s’est tous liés d’une très grande amitié, mus par la même passion pour le mystère et les phénomènes énigmatiques dont l’arrière-pays vençois est très fréquemment le théâtre. Je n’y reviendrai pas, celles et ceux qui visitent assidument notre site web en savent quelque chose !

Evoquer Xavier, c’est faire part de sa grande gentillesse, de sa douceur, mais aussi de ses fêlures, de ses fragilités. Qui n’en a pas ? Cela compose une personnalité avec ses complexités, parfois ses contradictions. Mais ce qui prime par-dessus tout, c’est sa fidélité en amitié, son caractère bon vivant, son humour « belge » (Lui qui était né à Bruxelles !)

Xavier, était resté en très bons termes avec Dominique. Leur fille unique, Oriane, entretenait des rapports fusionnels et très complices avec son papa. On en a encore eu une démonstration poignante lors du vibrant hommage qu’elle lui a rendu durant les obsèques, entre deux sanglots, la voix étranglée par l’émotion. Oriane venait d’obtenir brillamment son baccalauréat, ce qui faisait la fierté de ses parents, et elle se faisait une fête de pouvoir célébrer ses 18 ans cette année aux côté de son papa et également les 60 ans de celui-ci, deux anniversaires représentant des dates marquantes s’il en est : L’âge de la majorité pour Oriane, et le cap d’un changement de décennie pour Xavier. Le destin, cruel, en a décidé autrement !

Comme évoqué précédemment, nous avons vécu avec Xavier des aventures peu banales en écumant l’arrière-pays vençois, et en multipliant les veillées par tous les temps, été comme hiver. Cette amitié indéfectible a couvert plusieurs décennies pleines de rebondissements, de scénarii parfois invraisemblables et qui nous ont poussé dans nos derniers retranchements, nous forçant à surmonter nos peurs, nos doutes, nous conduisant parfois à remettre en question nos propres perceptions et in fine, à repousser les limites du champ des possibles ! Cela transforme des hommes, et l’adversité met aussi à l’épreuve les liens de l’amitié, et en l’espèce, elle les a singulièrement renforcés.

Ces années ont été aussi l’occasion de partager des moments festifs et de convivialité entre nous tous. En fait ce groupe d’amis est devenu au fil des ans comme une grande famille.

Aussi avec la disparition brutale de Xavier, nous avons un peu, les uns et les autres, la sensation d’avoir perdu un frère. Notre complicité a résisté à bien des épreuves. Cela nous a soudé, et ce lien est à n’en pas douter intemporel.

Où que tu sois Xavier, il est fort probable que tu ais dorénavant accès aux réponses à bien des questions qui restent en suspens pour nous qui appartenons encore à cette dimension.

Aussi bien les questions existentielles auxquelles nous somment tous confrontés : Qui y-a-t-il de l’autre côté, après le grand passage vers ce que l’on nomme l’au-delà ? Je sais combien ce sujet t’intéressait et nous avions eu l’occasion d’en débattre à de nombreuses reprises à travers nos lectures respectives.

Mais aussi les questions relatives à la nature et l’origine intrinsèque des évènements qui ont pour siège le col de Vence, et bien d’autres régions à travers la planète, comme nous avons eu l’occasion de les expérimenter par nous-mêmes.

Oui assurément, dans les nouvelles dimensions que tu explores présentement, tu as les réponses, ou à tout le moins, une bonne partie d’entre elles. Je n’en doute pas un seul instant.

Peut-être nous adresseras-tu quelques clins d’yeux, des signaux que nous serons peut-être en mesure d’identifier, nous qui avons eu le privilège de te compter parmi nos amis très proches ?

Il se pourrait d’ailleurs, si j’en crois quelques confidences recueillies lors de mon séjour à Nice, que tu te sois déjà exprimé sur ce terrain mon cher Xavier.

Ce n’est qu’un au revoir, une séparation temporaire, et peut-être même en partie illusoire, si on en croit la capacité qu’ont certains médiums à dialoguer avec celles et ceux qui sont passés de l’autre côté du miroir, ou, si on se réfère aux témoignages de celles et ceux qui ont fait un faux départ, et qui évoquent ce fameux tunnel au bout duquel irradie une indicible lumière faite d’amour pur et inconditionnel !

Je suis certain qu’une fois passé de l’autre côté, tu as été accueilli et entouré par celles et ceux qui t’ont précédé, et qui t’ont aimé de ton vivant, à commencer par tes parents, ton frère…

De là où tu es maintenant, je suis convaincu que tu gardes un regard bienveillant sur tes ami(e)s qui poursuivent leur trajectoire de vie sur cette Terre, certes semée d’embûches, et les temps compliqués que nous traversons sont particulièrement fournis en la matière, mais aussi parsemée d’évolutions et de remises en questions, de nouvelles prises de conscience et compréhensions.

Au nom de tes ami(e)s de « coldevence.com », je salue ta mémoire.

Tu resteras à tout jamais dans nos esprits et nos cœurs.

Au revoir Xavier !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tags:
Categories: