Dernières news

avr. 14

Written by: denis
14/04/2012 11:36  RssIcon

Un bruit insolite dans la nuit.

Pour faire écho à nos propres témoignages relatifs à des manifestations acoustiques d’origine indéterminée dans l’arrière pays vençois, un internaute, M. Christian N., nous a récemment rapporté les faits suivants (Reconstitution sur la base de plusieurs échanges via e-mail) :

Préambule :

L’évènement rapporté ci-après s’est déroulé au début des années 90, à proximité du village de Saint Estében dans les Pyrénées Atlantiques. A cette époque, le témoin habitait seul dans une maison un peu à l’écart :
La maison "Argaïnia" (c'est son nom). L'endroit, peu peuplé,  se trouve sur les contreforts des Pyrénées.
La maison "Argaïnia" est située au bout d'une impasse. Il est impossible d'aller plus loin. Le chemin qui monte un peu plus haut sur la gauche n'est pas praticable en voiture. (Voir photo et reconstitution)


                                                    Localisation de la maison Argaïnia



Récit : 

" Cela s'est produit à l'automne en 1992 ou 1993, pendant la nuit. Je ne saurais préciser l'heure. J'étais éveillé, j'ai entendu tout d'abord un lointain bruit aigu que j'ai pris pour les aboiements plaintifs d'un petit chien.
Le bruit s'est rapproché de manière régulière en s'amplifiant et c'était en fait celui qu'aurait pu produire une poulie rouillée. C'est-à-dire des grincements plus ou moins aigus et répétitifs.
Pour moi le bruit ne venait ni du ciel ni du sol, mais plutôt d'un objet qui serait passé à très basse altitude, je dirais presque devant ma fenêtre qui était au rez-de-chaussée. Je serais tenté de dire à une dizaine de mètres maximum du sol et à une dizaine de mètres maximum de ma fenêtre. Mais cela est subjectif car je n'ai rien vu.
En tout cas le bruit était fort et m'a donc semblé très proche, et comme c'était inexplicable j'avoue avoir eu peur. Je n'ai allumé ni à l'intérieur ni à l'extérieur, et je m'en veux un peu à présent d'avoir été froussard.
Par contre j'ai regardé à travers une fenêtre dont les volets étaient restés ouverts, et je n'ai vu que la nuit noire. 
Le bruit venait grosso modo de sud-est pour aller vers le  nord-ouest. 
Je précise qu'à cet endroit aucun véhicule quel qu'il soit, même une brouette n'aurait pu se déplacer à vitesse régulière d'un horizon à l'autre. Je n'ai rien ressenti ni entendu d'autre.
J'évalue la durée totale du phénomène entre cinq et dix minutes."


                                        Reconstitution de la trajectoire supposée du "bruit"



M. Christian N.: "Je m'intéresse au phénomène ovni, et je me suis toujours dit que si j'assistais à quelque chose de bizarre, je noterais le maximum d'informations. Pourtant je n'ai absolument rien noté, je suis retourné me coucher, et j'ai la sensation d'avoir ensuite oublié ce qui s'était passé pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois. En conséquence je n'en ai parlé à personne et je n'ai pas fait la moindre recherche."

M. Christian N. envisage l’hypothèse que ce comportement pour le moins bizarre ait pu être induit par la manifestation : " J'avais déjà entendu parler de cet "oubli provisoire" d'un évènement, notamment en matière d'ufologie. Et on peut effectivement supposer qu'il s'agit là d'un effet induit par le phénomène lui-même.  Je n'ai pas souvenir d'avoir fait des rêves particuliers suite à cet épisode."

Quelques précisions complémentaires à propos du bruit : 
" Je n'ai pas perçu de variation du bruit, si ce n'est l'augmentation régulière de son intensité, puis sa diminution tout aussi régulière jusqu'à sa disparition. Sinon c'était toujours le même grincement comprenant plusieurs notes qui se répétaient de manière identique, sur le même rythme, sans raté, sans fausse note. Il n'y a pas eu non plus de déformation due à son approche ou à son éloignement. Cela peut probablement s'expliquer par le fait que la source du bruit m'a semblé progresser très lentement. Pour cette raison je ne pense pas que la durée ait été inférieure à 5 minutes, même si c'est difficile à évaluer avec précision.
Ce que je trouve curieux, c'est le côté archaïque de ce bruit. Peut-il vraiment exister des bruits fossiles ?
Je me souviens avoir lu voici fort longtemps sur LDLN qu'une autre personne aurait entendu exactement le même bruit que moi, dans le sud-est de la France si mes souvenirs sont exacts. Cela s'était produit au-dessus d'une mine désaffectée, et une tentative d'explication évoquait ce qui aurait pu être "le bruit fossile des anciens wagonnets" ! (*)
A ma connaissance il n'y a pas d'ancienne mine à Saint Esteben, mais ce serait également à vérifier. Par contre on trouve non loin, à Isturitz, une grotte ouverte au public."

(*) M. Christian N. fait ici référence à des témoignages en rapport avec la région du col de Vence, plus précisément en provenance de l’ancienne mine abandonnée située au creux du canyon de la Cagne. Il précise néanmoins que le son qu’il a perçu ne correspond pas à nos propres enregistrements de bruits de rotors émanant de plateformes aériennes invisibles – Voir la rubrique « Le bruit » sur notre site web (Les enregistrements sont reproduits dans notre second film documentaire qu’il a eu l’occasion d’écouter et comparer à ses propres souvenirs).

M. Christian N. nous concède avoir vécu par le passé plusieurs autres expériences insolites, de natures variées, ainsi que son épouse. On pourrait ranger ces évènements dans la catégorie des phénomènes paranormaux, mais nous n’en rendrons pas compte dans ces colonnes pour respecter le souhait des intéressés.
Les détails qu’il a bien voulu nous confier  nous conduisent cependant à envisager que l’on est peut-être en présence de personnes « sensitives », ou « ciblées », confrontées depuis plusieurs décennies à des « manifestations singulières » dans leurs différents lieux d’habitation (Grand ouest de la France)

M. Christian N. s’efforce malgré tout à garder un certain recul par rapport à ces évènements, et ne cherche pas à enjoliver les faits. Nous remercions M. Christian N. pour sa confiance et les informations qu’il a portées à notre connaissance.

ColdeVence.com

Tags:
Categories: