Dernières news

mars 25

Written by: denis
25/03/2012 22:33  RssIcon

Le 12 mars 2012, une partie de notre équipe (4 personnes) se trouvait sur le plateau des idoles.

Comme c’est une habitude sur un pareil site, nos amis se livraient à des prises de vues régulières du paysage au cours de leur ballade. Arrivés dans une doline à proximité du village nègre, ils décident de faire une pause.
C’est à cet instant que la photo n°1 est réalisée.



            Photo n° 1 ( Référence DSC04612  - 17h27 et 29 secondes  - 1/250sec)


                                Zoom dans l'image pour détailler l'aspect de "l'objet"


Un « objet non identifié » est clairement visible sur l’image (Voir détails dans l’image zoomée). Une structure d’aspect tubulaire et/ou de profil laminaire  se découpe nettement dans le ciel. On peut noter que les deux extrémités présentent une couleur plus claire, alors que la partie médiane est plus sombre. Celle située sur la droite de la structure, est plus apparente (Manifestement en raison d’un effet de perspective, ce que semble confirmer une des images suivantes). Cet écart de teinte ne nous semble pas du à la lumière réfléchie du soleil,  car à cette heure de l’après midi, (17h27 pour la première image), le soleil se trouve à l’ouest, donc sur la gauche, comme le confirme l’orientation des ombres dans le décor rocheux, auquel cas c’est la partie gauche qui aurait dû être la plus lumineuse. On peut également distinguer une espèce d’excroissance également de couleur claire sur la partie supérieure.

Cet « objet » n’est pas sans évoquer une certaine ressemblance avec d’autres images prises dans la région par d’autres observateurs (Voir à ce propos le dernier numéro paru de LDLN et l’article consacré aux photos de Jean-Claude Dufour).

Il est difficile de se prononcer de façon certaine sur la distance de l’objet (Pas d’arrière plan pouvant servir de repère), mais nous estimons qu’elle ne doit à priori pas excéder quelques centaines de mètres, au grand maximum.

Précisons que nos amis n’ont pas distingué l’objet à l’œil nu. Il semble néanmoins difficile d’invoquer un artéfact quelconque sur le plan optique. Mis en alerte par cette première image insolite, ils redoublent de vigilance et multiplient les prises de vue autour d’eux (Les 18 images suivantes ne permettant pas de constater de nouvelles anomalies).

C’est alors qu’une série de 4 vues consécutives va être réalisée à 17h36 sur un lapse de temps de 42 secondes révélant un objet évoluant à proximité du groupe. En examinant les images dans leur ordre chronologique, on peut avoir l’impression que « l’objet » amorce une manœuvre de descente vers le sol, en se rapprochant du groupe, avant de remonter (La consultation des données Exif des fichiers JPEG produits par l’appareil photo – Sony DSC W125 – est très intéressante à cet égard).

Pour cette séquence, le photographe a la présence d’esprit de concentrer ses prises de vue dans le même secteur. Le champ couvert par la focale de l’objectif étant suffisamment large, on peut reconstituer le mouvement de l’objet tel que décrit plus haut. On peut noter un flou de bougé sur les images ce qui suggère bien la notion de mouvements rapides (Les temps de pose des différentes prises de vue fluctuant de 1/200 ième de seconde à 1/250 ième de seconde).


                    Photo n°2  (Référence DSC04630 - 17h36 et 8 secondes)


Photo n°2 - Zoom



                Photo n° 3 (Référence DSC04631 - 17h36 et 26 secondes)


Photo n° 3 - Zoom


                        Photo n°4 (Référence DSC04632 - 17h36 et 38 secondes)


Photo n°4 - Zoom


                        Photo n°5 (Référence DSC04633 - 17h36 et 50 secondes)


Photo n°5 - Zoom



Si on considère les 42 secondes écoulées pour la réalisation de cette séquence de 4 images, et la remarque précédente sur le flou de bougé malgré la brièveté des prises de vues, on peut s’interroger sur les caractéristiques intrinsèques des évolutions de l’objet qu’il ne nous est pas possible d’appréhender de façon certaine, les images étant des instantanés. Si les hypothèses de distance ne sont pas erronées (Quelques centaines de mètres tout au plus), et si le mouvement avait été continu, on aurait à priori du avoir des images exemptes de flou de bougé ; comme ce n’est pas le cas, cela pourrait suggérer d’autres types de mouvements, à l’intérieur d’un mouvement général tel que décrit précédemment.

Par exemple, on pourrait imaginer des rotations, ou des vibrations à grande fréquence animant « l’objet » (Rappelons qu’à l’œil nu, les personnes présentes n’ont pas été en mesure de déceler la présence de celui-ci…)

Par ailleurs, on peut noter, si par hypothèse il s’agit du même objet que celui apparaissant sur l’image n°1, que celui-ci s’est d’abord déplacé de la droite vers la gauche (autrement dit d’est en ouest) par rapport au groupe de personnes, en suivant à priori un mouvement ascendant entre la première et la deuxième image de la série (Cf. taille apparente et hauteur angulaire de l’objet sur les images), avant d’opérer le mouvement descendant.

Faut-il y voir une forme d’interaction ? Cela reste bien sûr totalement spéculatif.

Sur la dernière image de la série, obtenue quelques minutes plus tard (après une série de 12 images infructueuses où le photographe a vainement tenté de relocaliser « l’objet »), celui-ci réapparaît (Si bien sûr on continue à former l’hypothèse qu’un seul et même « objet » s’est manifesté dans le secteur). En examinant attentivement ce dernier cliché, on peut discerner des excroissances claires reliées par une structure sombre. Certains de nos lecteurs bien documentés pourront peut-être y voir quelques similitudes avec l’aspect offert par les mystérieux « rods » (Voir à ce propos les documentaires de José Escamilla).


                        Photo n°6 (Référence DSC04645 - 17h49 et 28 secondes)


                         Zoom photo n°6 détaillant l'aspect de "l'objet"

Dernière remarque : la première et dernière image (n°1 et n°6) de la séquence situent « l’objet » à nouveau à l’est de la position de nos amis, comme si celui-repartait dans la direction de son apparition. Sur cette dernière image, on peut noter tout en bas à droite l’ombre du photographe bras tendu en train de déclencher la prise de vue.

Tags:
Categories: